shopping-bag 0
Items : 0
Subtotal : 0,00$
View Cart Check Out

Coupe du monde de minisoccer

Renan, Directeur de l'arbitrage de la LASM, capitaine du Brésil!

La plus longue Coupe du Monde de l’histoire!

Renan Dias, notre Directeur de l’arbitrage, est aussi joueur semi-pro. Il a joué à haut niveau au Brésil et est… le capitaine de l’équipe de soccer à 6 (minifootball) du Brésil, qui participe à la Coupe du monde!

Celle-ci aura lieu à Perth, en Australie, du 1er au 11 octobre.

Nous avons pensé que vous seriez intéressés par l’expérience de Renan durant cet évènement incroyable et nous vous proposons donc de le suivre et de le soutenir tout au long de la compétition.

Pour ce faire, Renan publiera régulièrement sur notre page Facebook et notre site une sorte de « carnet de voyage » dans lequel il vous fera le récit de son aventure.

Voici son premier récit, bonne lecture!

 


 

La plus longue Coupe du Monde de l’histoire!

Enfin, nous voilà arrivés à Perth, ville de plus de 2 millions d’habitants située en Australie occidentale et la quatrième plus peuplée du pays. C’est ici que se déroulera la Coupe du monde de Minifootball.

Perth est une ville très attrayante, avec son architecture moderne qui s’harmonise avec le lac au centre. Il y a beaucoup de belles plages sur lesquelles on peut croiser des kangourous !

Plusieurs me demandent ce qu’est le Minifootball (Minisoccer) et la réponse est simple : toutes les compétitions qui ne sont pas du soccer 11 contre 11 sont considérées comme étant du minifootball. Les formules de 7×7, 6×6 (mode Championnat du Monde) ou 5×5 sont donc considérées comme du minifootball.

Finalement, on pourrait dire que la LASM est une ligue de Minifootball (à l’exception du Futsal qui est encore autre chose)!

 

Un périple de 39 heures !

Mon marathon de 39 heures de Sherbrooke à Perth a pris fin avec un long temps d’attente à la douane de l’aéroport ou j’ai retrouvé mes coéquipiers. Voilà qui en fait sans doute la Coupe la plus longue de toutes, mais en raison du temps passé loin de chez moi et surtout des déplacements !

Comme vous l’imaginez, ces retrouvailles furent un moment très spécial, vu qu’on se rencontre seulement quelques fois par année pour certaines compétitions ou lors de matchs amicaux. Ces évènements sont très importants car ils nous permettent de conserver la chimie dans le groupe. Sans eux, on ne pourrait espérer performer dans les grosses compétitions comme celle-là.

 

Deux groupes, une équipe !

Notre équipe est en fait divisées en 2 groupes.

Le 1er est composé de joueurs qui vivent au Brésil, le second de joueurs résidant aux USA et au Canada. Faisant partie de ce deuxième groupe, moi et mes coéquipiers d’Amérique du nord avons donc dû prendre 4 vols pour arriver ici. Nous avons d’abord fait une première correspondance à Atlanta avant de repartir pour Los Angeles, Melbourne et enfin Perth !

Cela prend beaucoup de patience mais cela vaut la peine si je veux ramener la Coupe à la maison ! 😊

Nous en avons aussi profité pour discuter et voir des films. Nous rigolions avec « Back to the Future» alors que nous avancions de 12 heures dans le fuseau horaire. Et je n’ai pas pu m’empêcher de niaiser ma femme (un peu plus âgée que moi) en disant que pour la première fois, elle était plus proche de moi, ahahaha!

Concernant l’équipe, nous avons commencé notre préparation en 2017 lors de la Coupe du monde de Tunisie, où nous avons formé une famille appelée Minifootball Brazil. Nous sommes ensuite venus au Pan American au Guatemala (compétition avec des équipes d’Amérique du Sud, qualificative pour la Coupe du Monde) et nous avons disputé des matches amicaux à Toronto, à Mitchell, à Orlando. Et enfin nous voilà ici!

 

Premiers jours, nouvelles habitudes

Le jour d’arrivée, nous ne nous sommes pas endormis tout de suite. Nous avons essayé réduire les problèmes liés au décalage horaire en évitant de dormir dans l’avion.

Les 12 heures de décalage depuis le Québec furent épuisantes. Mais les conversations avec les amis, jouer au « Cavaquinho » (sorte de petite guitare acoustique pour faire de la samba) et la visite de la région de Northbridge (quartier central où nous sommes situés) ont beaucoup aidé à passer le temps.

Le deuxième jour, enfin tous rassemblés, nous avons reçu nos uniformes pour le quotidien, ainsi que ceux d’entraînement.

Nous connaissons maintenant le calendrier des rencontres et nous nous concentrons sur notre premier match contre l’Afrique du Sud le 2 octobre. Vous pouvez avoir des détails ici :

Perth2019 | WMF WORLD CUP 2019 PERTH

Perth, Western Australia has been confirmed as the host destination for the 2019 WMF Minifootball World Cup ! From the 1-11 October 2019, around 700 players from 32 countries will descend on Langley Park in Perth to try and claim the 2019 cup.

www.perth2019.com

 

Notre groupe est relevé avec aussi les USA et l’Argentine, ce qui donnera sans doute lieu à tout un derby ! Mais j’y reviendra dans de prochains posts.

Je vous partagerai aussi ici le lien Facebook où vous pourrez voir les nouvelles et les matchs en direct!

 

Écrire ce blog du voyage m’aide à réaliser tout le chemin parcouru pour arriver ici. J’espère que cela vous intéressera, aussi bien ceux qui me connaissent depuis 2014, date de mon arrivée au Canada, que tous les joueurs de la LASM qui ne me connaissent pas (mais qui ont un bon arbitre à leurs matchs grâce à moi ! 😊).

À bientôt !

 

PS : Un conseil pour votre sécurité !

Ici, les gens roulent à droite, on dépasse à droite, le conducteur est à droite, et les ronds-points sont étranges !

Avec le décalage horaire, peut-être étais-je un peu confus, espérons que cela passe avec le temps ! 😊

EnglishFrançais